L'AVEUGLE DE BAGNOLET.
À Bagnolet j’ai vu naguère Certain vieillard toujours content. Aveugle il revint de la guerre, Et pauvre il mendie en chantant. (bis.) Sur sa vielle il redit sans cesse: «Aux gens de plaisir je m’adresse. «Ah! donnez, donnez, s’il vous plaît.» Et de lui donner l’on s’empresse. «Ah! donnez, donnez, s’il vous plaît, «À l’aveugle de Bagnolet.» Il a pour guide une fillette; Et, près d’aimables étourdis, À la contre-danse il répète: «Comme vous j’ai dansé jadis. «Vous qui pressez avec ivresse «La main de plus d’une maîtresse, «Ah! donnez, donnez, s’il vous plaît; «J’ai bien employé ma jeunesse. «Ah! donnez, donnez, s’il vous plaît, «À l’aveugle de Bagnolet.»

lkejrlkelkrgner klrjnelknfrkl ekjnrjkenfrej